Gros-Réderching

Violemment pris à parti en juin 40 par l’artillerie allemande, le petit ouvrage du Welschoff, lui-même dépourvu d’artillerie, est sans défense après la chute de son voisin le Haut Poirier.

Le 22 juin 1940, des canons de 150 anti-béton, et de 37 PAK sont mis en batterie à l’Ouest de Singling, et hors de portée du Simserhof.

Le 23, après avoir réduit au silence les casemates de Singling, les tirs se concentrent sur le bloc 1 du Welschoff près de Gros-Réderching. A une distance de 800 à 1000m, les canons allemands commencent leur travail de destruction. A une cadence de trois obus à la minute, les obus anti-béton ruinent la chambre de tir et la façade, et pratiquent une ouverture béante à côté du canon de 47 resté dans son créneau.

Bibliographie: BRUGE Roger, On a livré la ligne Maginot, Fayard, 1975, 384 p.

Bining

no images were found

Rohrbach-les-Bitche

no images were found

Petit-Réderching

no images were found

Bitche